Bienvenu sur ma page web

MSG, le poison lent qui cause l’obésité.

L’additif alimentaire MSG (le Glutamate monosodique) est un poison lent. Le MSG se cache derrière 25 noms ou plus, tel que; l’Assaisonnement (Arôme) Naturel. Le MSG est même dans votre café favori chez Tim Horton et Starbuck!

Il est a se demandé s’il pourrait y avoir un actuel produit chimique causant l’épidémie d’obésité massive, et c’est ce qu’a fait, John Erb. Il était assistant de recherche à l’Université de Waterloo en Ontario, au Canada, et a passé des années à travailler pour le gouvernement. Il a fait une découverte étonnante en passant en revue des journaux scientifiques pour l’écriture de son livre intitulé « L’Empoisonnement lent de l’Amérique« .

Dans des centaines d’études à travers le monde, des scientifiques créaient des souris et des rats obèses pour les utiliser dans des tests d’études portant sur les régimes ou sur le diabète. Aucune espèce de rat ou de souris n’est naturellement obèse, alors les scientifiques doivent les créer. Ils en font des créatures obèses morbides en les injectant avec du MSG dès leur naissance.

Le MSG triple la quantité d’insuline que le pancréas sécrète, causant l’obésité chez les rats. Ils ont même un nom pour les rongeurs gras qu’ils créent : «RATS TRAITÉS AU MSG».

Allez vérifier dans votre cuisine, dans votre garde-manger et le réfrigérateur. Le MSG est dans tout :

Les soupes Campbell, les Doritos Hostess, les chips Lays assaisonnées, la garniture Ramen, le hamburger helper de Betty Crocker, la sauce gravy de Heinz, les repas préparés gelés de Swanson et des sauces à salade Kraft, particulièrement les faibles en calories, etc.

Les articles qui n’ont pas fait marquer de MSG sur leur étiquette de produit avaient quelque chose appelé «Protéine Végétale hydrolysée», qui est juste un autre nom pour le Glutamate monosodique.

Il est choquant de voir jusqu’à quel point la nourriture, dont nous nous alimentons ainsi que nos enfants chaque jour, est remplis de cette substance. Le MSG est caché sous plusieurs différents noms pour tromper ceux qui lisent la liste d’ingrédients, ainsi ils ne pourront se tenir à jour.
(D’Autres noms pour le MSG sont en anglais : « Accent », « Aginomoto », « Natural Meat Tenderizer (Attendrissant à Viande Naturelle) », etc)

Mais ça n’a pas arrêté là. Allez au restaurant, et demander quels articles du menu contient du MSG. Plusieurs employés, même les gérants, ne savent pas qu’utilisent de l’MSG. Vous constaterez que le MSG et la Protéine Végétale Hydrolysée sont partout.

Burger King, McDonald’s, Wendy’s, Taco Bell, chaque restaurant même les restaurants de meilleur qualité comme le TGIF, le Chili’s, le Applebee’s et Denny’s, utilise le MSG en abondance.

Le restaurant PFK a semblé être le pire contrevenant. Le MSG est dans chaque plat de poulet, sauce à salade et la sauce brune.
Pas étonnant que tous aime manger cette couche sur la peau car leur épice secrète contient du… MSG!

Alors pourquoi le MSG est dans autant de produits alimentaires que nous mangeons?
Est-ce que c’est un agent de conservation ou une vitamine ?
Pas selon John Erb. Dans son livre «l’Empoisonnement Lent de l’Amérique», il stipule que le MSG est ajouté à l’alimentation pour l’effet de dépendance que ça provoque chez l’humain.

Même le site Web de propagande commandité par le groupe de lobby des fabricants alimentaires soutenant l’utilisation du MSG, explique que la raison pour laquelle ils l’ajoutent à l’alimentation est pour faire manger davantage les gens.

Une étude sur des personnes âgées a démontré que les gens plus vieux mangent davantage lorsque du MSG est ajouté à leur nourriture. L’association du groupe de lobby pour le MSG dit que de manger plus est une bonne chose pour les gens âgés, mais que fait-il au reste de nous ?

« Je te gage que tu ne peux pas en manger qu’une seule (publicité des chips Lays)», prend une toute nouvelle signification lorsque le MSG est impliqué!

Et nous nous demandons pourquoi la nation est au-dessus du poids santé!

Les fabricants de MSG, eux-mêmes, admettent qu’ils rendent dépendant les gens à leurs produits. Cela fait que les gens choisissent leurs produits plutôt que ceux des compétiteurs, et fait manger davantage les gens que si le MSG n’avait pas été ajouté.

Non seulement le MSG a été scientifiquement prouvé comme causant l’obésité, c’est une substance provoquant la dépendance comme la nicotine dans le tabac.

Depuis son introduction dans l’alimentation américaine, il y a 50 ans, le MSG a été ajouté en de plus en plus grandes doses aux repas préparés, aux potages, aux casse-croûtes et aux menus de la restauration rapide que nous sommes tentés de manger chaque jour.

La FDA n’a établi aucune limite quant à la quantité qui peut être ajouté à la nourriture. Elle prétend qu’il est sécuritaire d’en manger de n’importe qu’elle quantité. Mais comment peuvent-ils prétendre qu’il est sûr quand il y a des centaines d’études scientifiques avec des titres comme ceux-ci :

«Les rats obèses aux glutamate monosodique (MSG) comme modèle pour l’étude d’exercices chez les obèses.»
Gobatto CA, Mello MA, Souza CT, Ribeiro IA. Res.Commun Mol Pathol Pharmacol. 2002.
«L’adrénalectomie supprime la sécrétion de sérotonine hypothalamique tant chez les rats normal que ceux obèse aux MSG.»
Guimaraes RB, Tell MM, Coelho VB, Mori C, Nascimento LE CM, Ribeiro. Brain Res. Bull. Août 2002.

«L’obésité provoquée par le traitement néonatale au glutamate monosodique chez des rats spontanément hypertensive : un modèle animal de facteurs de risque multiples.» Iwase M, Yamamoto M, Iino K, Ichikawa K, Shinohara N, Yoshinari Fujishima. Hypertens Res. Mars 1998.

«Des lésions hypothalamiques provoquées par l’injection de glutamate monosodique durant la période d’allaitement et le développement subséquent de l’obésité.»
Tanaka K, Shimada M, Nakao k kusumoki. Exp Neurol. Octobre 1978.

Non, la date de cette dernière étude n’était pas une erreur de frappe; elle a été publié en 1978.
Tant la «communauté de recherche médicale» que les «manufacturiers en alimentation» connaissaient les effets secondaires du MSG depuis des décennies.

Beaucoup plus, des études mentionnées dans le livre de John Erb lient le MSG au diabète, aux migraines et aux maux de tête, à l’autisme, aux DADH et même àl’Alzheimer.

Voici ce qui pourrait également vous intéresser :

{lang: 'fr'}



Leave a Reply