Bienvenu sur ma page web

Facebook encourage la procrastination.

Facebook encourage la procrastination.

Voilà un mot qu’on a pas l’habitude de voir ou d’entendre. Alors, que veut dire le mot « Procrastination » ?

Larousse nous dit : « Tendance pathologique à différer, à remettre l’action au lendemain. »

Autrement dit, si vous avez des projets en tête et que vous les remettez toujours à demain, alors on peut vous qualifiez de procrastineur.

La procrastination est une tendance  à remettre systématiquement les choses au lendemain. Alors on serait tous porté à croire qu’elle correspond à une idée reçue qui affirme qu’on est paresseux et qu’on gère mal son temps.

Mais la vérité est autre, car elle est cognitive. Elle est plutôt alimentée par notre faiblesse à gérer nos impulsions.


Tout le monde s’entend pour dire que les fruits sont bons pour la santé, mais si l’on vous présente une bonne tarte au sucre, statistiquement, on sera porter à prendre cette dernière. Ce phénomène a un nom et il  s’appelle « biais du présent »

Bien souvent, nous sommes incapables de comprendre que ce que nous voulons à long terme et ce que nous voulons maintenant ne sont pas la même chose. Le « biais du présent » explique pourquoi vous achetez des légumes et des fruits et que vous oubliez de les manger…

On prend de bonnes résolutions, mais la procrastination nous conduit à agir autrement… C’est pourquoi on attend la dernière minute pour acheter les cadeaux de Noël, qu’on oublie de s’inscrire pour aller voter, qu’on préfère jouer encore un petit peu au jeu vidéo alors qu’on a un devoir à rendre demain matin, etc.

Facebook en est un grand complice. Avec le nombre de jeux, d’applications et de commentaires, tous les ingrédients sont assemblés pour que vous puissiez passer de nombreuses heures. La procrastination est une impulsion, ainsi en est-il pour Facebook.

Voici ce qui pourrait également vous intéresser :

{lang: 'fr'}



Leave a Reply