Blizzard présente Legion, la nouvelle extension de World of Warcraft



Alors que le studio doit faire face à la chute libre du nombre d’abonnés à son MMORPG fétiche, Blizzard profite de la Gamescom pour montrer au monde ce que sera la prochaine extension de World of Warcraft. Cela suffira-t-il a stopper l’hémorragie ? Premiers éléménts de réponse.

Et pour séduire les joueurs, Blizzard a trouvé un moyen simple et efficace : miser sur la nostalgie. Legion, la prochaine extension de World of Warcraft va en effet rappeler de nombreux souvenirs à ceux ayant connu l’époque de The Burning Crusade, un peu comme l’avait déjà fait Warlords of Draenor juste avant.

Mais cette fois-ci, l’aventure ne prendra pas place en Draenor ou en Outreterre, les joueurs seront invités à rechercher les îles brisées qui forment le nouveau « continent » de cette extension. Si l’endroit est complètement nouveau, certains personnages y apparaissant ne sont pas nés de la dernière pluie. On rencontrera ainsi un certain Illidan Stormrage, que l’on pensait pourtant avoir vaincu il y a quelques années…

Un contenu « classique » pour une extension de WoW

Au niveau du contenu proposé, il n’y a pas vraiment de surprises, Blizzard nous jouant ici une partition bien connue. En plus des nouvelles zones, les joueurs pourront explorer de nouveaux donjons et raids, dans lesquels ils pourront trouver des armes « artefacts » telles que Porte-Cendres (la vraie, pas la corrompue !). Au total 36 artéfacts sont disponibles dans cette extension, un par classe et par spécialisation, et évolueront en même temps que votre personnage. Certains demandaient le retour des quêtes de classe et dans les grandes lignes, Blizzard leur propose une quête légendaire par spécialisation de personnage.

Au fur et à mesure de la progression du personnage, il gagne de « l’artifact power » qu’il peut utiliser pour débloquer des sortes de talents liés à l’artefact. Dans le cas de Porte-Cendres par exemple, elle pourra être capable de dupliquer certaines de vos compétences. Les artefacts pourront aussi disposer d’apparences personnalisées… on espère que l’éditeur n’ira pas jusqu’à en facturer certaines.

Si Warlords of Draenor nous proposait d’entrer dans la peau d’un commandant de la Horde (ou de l’Alliance) Legion nous fera endosser le rôle de leader d’une classe. Si vous êtes un paladin, vous serez alors le chef de tous les paladins pour votre faction. Vous n’aurez plus de serviteurs, mais plutôt des champions pour vous accompagner. Concrètement il s’agit de la même chose, si ce n’est qu’ils sont moins nombreux et qu’au lieu d’un fief, vous aurez un hall de classe qui vous servira de camp de base avant d’aller affronter, une fois de plus, la légion ardente.

Côté PvP, l’éditeur promet une refonte du système d’honneur, la deuxième en dix ans et on nous promet qu’il n’y en aura pas de troisième. Le principe ressemble plus ou moins à celui de Call of Duty, un peu comme si on voulait nous rappeler que nous sommes face à un jeu non plus de Blizzard, mais d’Activision Blizzard. En réalisant des actions en PvP, le joueur gagne de l’expérience, qui lui permet de débloquer des compétences spécifiques. Une fois le niveau maximal atteint (50) il est possible de remettre à zéro cette progression et de passer un niveau de « prestige ». Chaque niveau de prestige permet de débloquer des décorations pour les portraits des personnages, et des artefacts dédiés au PvP.

Une nouvelle classe, et un sésame pour en profiter

Inauguré avec l’extension précédente, le système de sésame est ici reconduit. Il s’agit pour rappel de permettre aux joueurs d’acheter un booster afin de faire passer un personnage du niveau 1 au niveau maximum autorisé par l’extension précédente. Chaque copie de l’extension sera fournie avec un sésame de niveau 100, ce qui permettra à certains de profiter directement de la nouvelle classe : le chasseur de démons. La limite de niveau est quant à elle repoussée à 110.

Comme son nom l’indique, le chasseur de démons est un combattant de mélée capable de porter des armures en cuir. Seules deux races ont accès à cette classe, les elfes de sang et les elfes de la nuit. Autre signe particulier, cette classe ne dispose que de deux spécialisations : Dévastation, centrée sur les dégâts et Vengeance plutôt axée sur le tanking.

Pour l’heure, Blizzard n’a donné aucune précision sur la date de lancement de cette extension, mais il semble peu probable qu’elle débarque avant l’an prochain. Quoi qu’il en soit, l’ensemble des détails à son sujet sont disponibles sur cette page, et les précommandes seront prochainement ouvertes. Les inscriptions à la bêta sont quant à elles déjà possibles.

{lang: 'fr'}